Comment installer des wc suspendus ?

De nos jours, il est de plus en plus courant d’opter pour des toilettes suspendues lors de l’aménagement d’une salle de bains. Les toilettes suspendues sont des appareils sanitaires qui ne sont pas fixés au sol, mais qui sont ancrés au mur à l’aide de supports spécifiques. Grâce à l’utilisation de kits de fixation pour toilettes suspendues disponibles dans le commerce, l’installation est rapide et sûre, même si vous devez travailler sur des murs en plaques de plâtre. Voyons comment l’installation de toilettes suspendues donne à l’ensemble de la salle de bains une sensation de légèreté qui influencera tout le look, répondant aux tendances de style moderne en vogue ces derniers temps.

Installation d’un WC suspendu : avantages

Si vous souhaitez installer un WC suspendu, contacter une entreprise du bâtiment Vedrenne dans la région de Limoges. En fait, les avantages que l’on peut identifier dans l’installation d’un WC suspendu sont les suivants : il facilite grandement le nettoyage des sols, puisqu’il ne repose pas sur le sol et ne représente pas un obstacle pour les serpillières et autres ; comme il n’y a pas de joints qui sont sollicités par les outils de nettoyage sur le sol, il n’y aura pas d’accumulation de saleté et de résidus de silicone entre les toilettes et le sol ; la chasse d’eau des toilettes suspendues nécessite moins d’eau qu’une chasse d’eau classique ; Comme il est généralement moins profond que les WC traditionnels, il est particulièrement adapté aux petites salles de bains ; d’un point de vue esthétique, il préserve l’aspect continu et monolithique du sol. Toutefois, il faut garder à l’esprit que l’installation d’un WC suspendu est une opération qui doit être réalisée avec le plus grand soin, car presque tous ces avantages découlent principalement d’une installation réalisée de manière professionnelle.

Où installer un WC suspendu ?

Un WC suspendu nécessite un mur d’une épaisseur minimale de 8 cm et d’une épaisseur finale de 10 cm. Si vous ne disposez pas d’un mur présentant ces caractéristiques, vous devrez construire un faux mur d’environ 140 cm de large et légèrement plus haut que la hauteur des toilettes suspendues. N’oubliez jamais que la pente des toilettes suspendues doit toujours être d’au moins 2 %. Si vous ne travaillez pas sur des murs en maçonnerie, mais sur des matériaux légers, comme les plaques de plâtre, vous devrez utiliser des modules autoportants avec une prédisposition pour l’ancrage au sol du support pour les toilettes murales. L’ancrage des supports au sol peut être une solution à prendre en considération si les appareils sanitaires sont soumis à des contraintes particulières, comme dans le cas d’une utilisation par des personnes particulièrement obèses.

Comment installer des toilettes suspendues ?

L’installation des toilettes suspendues est aujourd’hui rendue sûre et facile par les kits prêts à installer disponibles sur le marché. Dans ces kits, vous trouvez le réservoir de chasse, les bouchons de suspension et les raccords pour l’alimentation en eau et la chasse d’eau. Ces systèmes sont très solides et peuvent supporter des poids allant jusqu’à 400 kg s’ils sont installés correctement. Grâce au fait que les supports permettent de régler la hauteur du réservoir de chasse et l’entraxe des fixations, ils s’adaptent facilement à tous les appareils sanitaires du marché.

Comment vérifier le bon état de marche de son ballon d’eau chaude ?
3 techniques innovantes pour faire de la plomberie sans soudure