Conseils d’entretien de vos gouttières

Qu’il s’agisse simplement de les nettoyer une fois par an ou de réparer une fuite qui fait tomber de l’eau devant votre porte d’entrée, il est probable que vous devrez penser à la santé de vos gouttières à un moment donné. Mais que devez-vous savoir exactement ? Quel est le niveau d’entretien requis ? Quel est le pire qui puisse arriver si vous négligez vos gouttières ?

Pourquoi vous devez entretenir vos gouttières ?

Les gouttières jouent un rôle essentiel dans le bien-être de votre maison. Elles constituent un moyen simple, mais très efficace, de recueillir la pluie qui s’écoule de votre toit et de l’éloigner de votre maison pour la protéger des dégâts des eaux. Il s’agit d’un système simple, mais ne vous y trompez pas. Une seule défaillance ou un seul blocage dans n’importe quelle partie du système peut faire que l’eau de pluie s’accumule et endommage votre toit et le fascia, ou coule le long de vos murs et s’infiltre dans les fondations de votre maison. Il suffit alors d’une fissure dans le mur ou d’une cavité exposée autour d’une fenêtre ou d’une porte pour que l’eau pénètre dans les murs intérieurs et provoque de l’humidité et des moisissures.

Nettoyez régulièrement vos gouttières !

L’une des causes les plus courantes des problèmes de gouttières est de laisser les feuilles, la mousse et autres débris s’accumuler et former des blocages. Le poids des débris humides peut également provoquer l’affaissement des gouttières, empêchant l’eau de s’écouler efficacement, ce qui entraîne la formation de flaques d’eau et augmente encore le poids. Finalement, les joints peuvent céder et provoquer des fuites, voire l’effondrement de vos gouttières. Tout cela peut être évité en nettoyant simplement vos gouttières régulièrement.

À quelle fréquence devez-vous nettoyer vos gouttières ?

La réponse courte à cette question est que, selon les experts du secteur, vous devriez idéalement essayer de nettoyer vos gouttières au moins deux fois par an, une fois à la fin du printemps et une autre fois à l’automne. La raison de ces recommandations est que ces périodes de l’année sont généralement les plus propices à la chute de feuilles mortes et de débris dans vos gouttières. Au printemps, les arbres et les fleurs libèrent des graines et du pollen dans l’air et les oiseaux survolent votre toit avec des matériaux de nidification faciles à faire tomber. Tous ces éléments peuvent tomber dans vos gouttières et tuyaux de descente et favoriser leur colmatage. Vers la fin du printemps, la présence de ces déchets naturels commence à diminuer, ce qui en fait le moment idéal pour nettoyer vos gouttières sans avoir à vous soucier de leur accumulation quelques semaines plus tard. 

Quels sont les critères à prendre en compte pour l’installation d’une pompe à chaleur ?
Garantir l’étanchéité avec un habillage de toit