Conseils en cas de canalisations gelées l’hiver

Lorsque le temps froid revient, vous devez agir. Dans votre maison, il est important de garder la chaleur, mais sans laisser vos factures d’électricité s’envoler. Une excellente isolation extérieure joue un rôle important dans la réduction des coûts. Cependant, les tuyaux peuvent également être affectés pendant les périodes de grand froid. Les températures hivernales basses peuvent faire geler et éclater les conduites d’eau, ce qui entraîne souvent des dégâts d’eau. Mais comment empêcher vos tuyaux de geler en hiver ?

Gardez les tuyaux au chaud !

Avec la chute drastique des températures, les tuyaux gelés peuvent éclater ou se rompre au moment du dégel et provoquer des fuites ou des inondations. La première solution consiste à isoler les tuyaux pour les protéger du froid. Enroulez des feuilles ou un isolant en polystyrène autour des compteurs d’eau et des tuyaux les plus exposés au froid. Les papiers journaux et la laine de verre sont à éviter car ils retiennent l’humidité. Vous pouvez également isoler les tuyaux situés dans les vides sanitaires et partout où il y a peu d’isolation ou de circulation d’air, comme les sous-sols, les pièces non chauffées ou les garages. En outre, coupez l’arrivée d’eau au robinet extérieur et nettoyez l’appareil.

Laissez couler le robinet !

Si le nettoyage n’est pas envisageable et que vous craignez que le tuyau ne gèle, vous pouvez ouvrir légèrement le robinet alimenté par ce tube pour lui permettre de fonctionner en douceur. En ouvrant le robinet de cette manière, vous relâchez la pression dans le système et vous laissez l’eau couler. En cas de gel, c’est la pression créée par l’eau glacée à l’intérieur du tuyau qui provoque son éclatement. En gardant le robinet ouvert, vous empêchez la pression de s’accumuler et de faire éclater le tuyau. Toutefois, cette méthode ne doit être qu’une solution à très court terme, car elle peut entraîner une consommation d’eau excessive.

Ayez toujours une longueur d’avance sur le froid !

Lorsque vous vous absentez pour quelques semaines ou si vous avez une résidence secondaire, soyez en alerte pour le froid. Idéalement, le système de chauffage est programmé en mode antigel et les tuyaux sont bien isolés. Si ce n’est pas possible, coupez l’alimentation en eau et vidangez le système. Après cette étape, ouvrez tous les robinets pour laisser l’eau s’écouler.

Il est donc dans votre intérêt de protéger autant que possible vos compteurs et vos conduites d’eau. Comme ces éléments sont souvent inclus dans votre contrat de logement, vous devez prendre des précautions, car votre compagnie d’assurance peut ne pas être en mesure de couvrir les pertes dues à un tuyau gelé.

Les outils de plomberie indispensables à tout bricoleur
Qu’est-ce qu’une couvertine ?